Les réglementations sur les énergies renouvelables sont votées

26
Photo IRENA

Les députés ont amendé aujourd’hui en troisième lecture les réglementations sur le développement des énergies renouvelables. Cet amendement est réalisé dans trois objectifs : l’amélioration de la structure énergétique, la réduction des émissions de gaz carboniques et la fixation de la proportion des énergies renouvelables à 20%. L’énergie marine, l’énergie éolienne offshore et l’énergie hydraulique de petite échelle sont toutes prises en compte dans ces réglementations amendées.

La certification des générateurs qui produisent moins de 2000 kW d’électricité pourra être faite auprès des collectivités locales. Ce point vise à encourager les petites centrales privées comme l’a précisé le député Cheng Yun-peng (鄭運鵬) : « Toutes les formes de centrales d’échelle plus petite comprenant les coopératives citoyennes d’énergies, les petites centrales hydrauliques, les petites productions de biocarburant ou de la géothermie peuvent être installées de manière légale. Il leur suffit d’obtenir une autorisation d’opération au niveau local ce qui favorise l’efficacité de travail. »

En plus des réglementations sur les petites structures, les réglementations amendées définissent que l’ensemble des équipements générateurs d’énergie renouvelable doit atteindre les 27 GW avant 2025. Par ailleurs, le gouvernement sera en mesure de percevoir une somme spécifique auprès de tous les producteurs d’énergie qui ne génèrent pas d’énergie renouvelable.