Les investissements chinois illégaux seront soumis à des sanctions plus lourdes

30
Député Huang Kuo-chang (Photo RTI)

Les députés ont voté en troisième lecture aujourd’hui l’amendement des réglementations sur les populations des deux rives dans le but d’alourdir des sanctions à l’encontre des fonds chinois illégaux à Taiwan. Les sanctions seront de l’ordre de 120 mille à 25 millions de dollars taiwanais, c’est-à-dire de 3 400 euros à 720 000 euros.

La loi oblige désormais les autorités à instaurer une période limite pour l’arrêt et le retrait des investissements. Les amendes sont d’ailleurs cumulables. Cet amendement a été salué par le député Huang Kuo-chang (黃國昌) du New Power Party : « Avant l’amendement, les réglementations sur les populations des deux rives infligaient des amendes comprises uniquement entre 120 000 et 600 000 dollars taiwanais. Ces sanctions n’existent que sur la forme pour les investisseurs chinois. L’ancien ministre de l’économie John Deng (鄧振中) était tout fier d’annoncer avoir infligé une amende de 120 000 dollars taiwanais au groupe Alibaba alors que tout le monde se demandait quelle fierté on pouvait en tirer. Une telle somme revient à traiter notre loi comme une blague. »

Le député Huang Kuo-chang a indiqué aujourd’hui que l’alourdissement des sanctions n’est qu’un premier pas. Les escroqueries à travers les fausses identités dans le but de perturber notre économie du marché doivent également être lourdement sanctionnées.