Le secteur agricole souffre déjà de la pénurie d’eau

50
litchis (Image RTI)

L’hiver étant doux et peu pluvieux, le secteur agricole a tiré l’alarme aujourd’hui sur les pertes éventuelles. Les poires greffées, les prunes, les nèfles, les litchis et le thé sont pour l’instant les plus menacés de la pauvre pluviométrie. Parmi les fruits cités, le litchi semble le plus menacé puisque 60 % des litchis cultivés peinent à fleurir. La commission ministérielle de l’agriculture a déclaré aujourd’hui avoir déclenché différentes mesures pour préserver l’eau pour les arbres fruitiers et des subventions sont également prévues comme l’a indiqué Chang Chih-Sheng (張致盛), secrétaire général de l’agriculture : « Si nous suivons bien l’évolution des conditions agricoles et climatiques, il est possible de réduire les pertes. Si les champs manquent réellement d’eau et que les cultures s’assèchent alors, ils répondront aux critères de subvention aux catastrophes naturelles. Notre objectif est de réduire les pertes agricoles à moins de 20% grâce à nos aides techniques. Faute de quoi, les subventions seront lancées. »