Appel à la suppression de la caution électorale

20
Protestation contre la pratique de caution électorale (image : CNA)

Les représentants de plusieurs petits partis politiques ont protesté hier devant la cour supérieure administrative de Taipei, réclamant l’abolition du système de caution électorale.

Selon la loi électorale taiwanaise, tout candidat, notamment pour les élections locales, doit verser une somme précise à l’Etat à titre de caution lors du dépôt de sa candidature. Cette somme lui sera rendue s’il parvient à recueillir au moins 3% des bulletins.

Cette mesure a pour but de dissuader les candidats peu sérieux. Cependant, pour les petits partis politiques et les candidats indépendants qui ne disposent pas de beaucoup de moyens financiers, elle représente un obstacle important. Les manifestants ont dénoncé cette pratique discriminatoire et ont réclamé son abolition.

Ainsi, le New Power Party (NPP), qui détient cinq sièges au Parlement, s’apprête à proposer une révision de loi. « La caution doit être remplacée par un frais d’inscription dont le montant ne doit pas dépasser dix fois le salaire minimum », a précisé Lin Yu-chieh (林鈺傑), directeur du bureau du député Hsu Yung-ming (徐永明).