La transformation du mémorial Tchang Kaï-chek respectera l’opinion

50
Mémorial Tchang Kaï-chek (image : CNA)

Afin de mettre fin au culte des dictateurs, le gouvernement prépare un projet visant à tranformer le mémorial Tchang Kaï-chek. Pour éviter l’opposition des sympatisants de cet ancien président très contesté, le gouvernement garantit qu’il prêtera l’oreille à la population en plus de consulter les diverses institutions concernées. Kolas Yotaka, sa porte-parole, a exprimé : « Nous pensons que la communication au sein de la société est nécessaire. Ainsi, des discussions, des négociations entre les différents ministères ainsi que les consultations auprès de la population sont notre position de base. »

A l’heure actuelle, le mémorial est rattaché au ministère de la Culture. La commission de la justice transitionnelle a proposé à ce dernier de procéder à une transformation au respect de la justice. Elle lui a notamment conseillé de mettre fin aux cérémonies militaires régulières dans l’enceinte du mémorial et de réorienter les sujets des expositions dans l’établissement.