Les députés demandent un système national de prévention contre la peste porcine africaine

44
Renforcement du contrôle aux douanes taiwanaises en prévention contre la peste porcine africaine (Image : CNA)

Après que 5,7 kilos de porc chinois ont été découverts à bord d’un bateau chinois par les garde-côtes taiwanais hier, et après la mort inexpliquée d’un porc sur la plage à Yilan hier également, plusieurs députés du DPP ont tenu une conférence de presse pour alerter sur les enjeux du traitement de la carcasse des porcs et ont préconisé l’incinération afin de limiter les risques sanitaires.

Cheng Chun-pin  (鄭純彬) secrétaire général du bureau de l’inspection de la quarantaine des animaux et des plantes dépendant de la commission ministérielle de l’agriculture, a souligné que le contrôle maritime était déjà renforcé :

« Le bureau des garde-côtes taiwanais a déjà renforcé les contrôles des bateaux. Ces contrôles ont quasiment atteint le taux des 100% des chalutiers, qu’ils soient chinois, taiwanais ou d’une autre nationalité. Hormis ce taux de contrôle presque total, nous coopérons très étroitement avec le bureau des garde-côtes ».

D’autre part, Cheng Chun-pin a rajouté que les contrôles sur les avions en provenance de Chine avaient été particulièrement renforcés afin d’éviter l’entrée de produits porcins contaminés sur le territoire taiwanais.