Plus d’embouteillage grâce à l’IA?

25
L'AINTU présente sa solution aux embouteillages

Le centre de recherche de l’intelligence artificielle de l’université nationale de Taiwan (AINTU) coopère avec les industriels pour mettre au point un « système de circulation urbaine » qui, recourant aux technologies de l’intelligence artificielle, permette de désengorger les axes embouteillés.

Mark Liao Hong-yuan (廖弘源), professeur au centre AINTU, a expliqué que les tests menés sur un tronçon défini à Hsinchu, entre Zhubei et le parc des sciences et des technologies de Hsinchu, permet par exemple de réduire le temps de circulation moyen de 16 minutes à 6 minutes, grâce au calcul du flux de tout type de véhicules à chaque intersection, lesquelles sont munies d’une surveillance de la circulation à 360°.

Les données sont directement reliées à l’informatique sur le nuage et les ingénieurs qui les analysent en temps réel peuvent, entre autres, adapter les feux tricolores en fonction de la densité du trafic en prévoyant l’itinéraire des véhicules et donc le flux des axes concernés. Le professeur Mark Liao a expliqué les difficultés de la vision à 360° sur les carrefours: « Pour cela, il faut avoir au moins 3-4 caméras et le problème de connexion entre elles intervient. La difficulté de la vision à 360°, c’est qu’elle déforme l’image. Du coup, lorsque nous l’utilisons, nous devons nous entraîner à visionner un espace déformé. »

Cette avancée intéressante pour éviter ou limiter les embouteillages et la congestion de certains axes est le fruit d’un programme du ministère des sciences et des technologies qui retient déjà l’attention de plusieurs autres pays comme les Philippines et la Thaïlande.