Tsai Ing-wen souhaite renforcer sa communication avec la population

26
Tsai Ing-wen au siège du DPP (source image : CNA)

Les autocritiques post-électorales se poursuivent au sein du parti démocrate progressiste. Aujourd’hui, Tsai Ing-wen (蔡英文), présidente démissionnaire du parti, a publié sur son compte Facebook une lettre adressée à tous les membres du DPP dans laquelle elle dresse un bilan de la défaite du parti aux élections locales du 24 novembre.

Elle a attribué l’échec, entre autres, aux explications insuffisantes des politiques du gouvernement et à la négligence de l’opinion des citoyens touchés par les projets de réforme. Tsai Ing-wen a reconnu avoir eu tort de garder parfois le silence face aux polémiques qui déchiraient la société en affirmant qu’elle avait voulu plutôt éviter d’envenimer le conflit. Selon Tsai Ing-wen, le DPP doit désormais réagir de manière prompte aux contestations.

Plus tard dans la journée, Tsai Ing-wen s’est rendue au siège du parti et s’est exprimée : « Etant le leader du pouvoir exécutif, je dois assumer la responsabilité de ces erreurs et revers et bien réfléchir. Dans la politique, il faut donner des réponses. Nous ferons des ajustements à ce propos. »