Le mausolée de Chiang Kai-shek vandalisé

24

Le mausolée de Cihu, consacré à l’ancien président Chiang Kai-shek (蔣介石) à Taoyuan, a été vandalisé aujourd’hui, jour de la célébration de la mémoire des événements du 28 février 1947. Le coupable a jeté de la peinture rouge sur le sarcophage pour symboliser le sang de tous ceux qui sont morts des mains de l’ancien dirigeant.

Chen Chung-chi (陳中吉), porte-parole du ministère de la Défense nationale (MND) qui a autorité sur le mausolée de Cihu, a déploré le crime et demandé au public de rester calme à l’occasion du 71ème anniversaire de l’incident du 28 février.

Un groupe qui s’appelle « From Ethos to Nations » sur Facebook a revendiqué cette action, affichant des photos de l’acte de vandalisme sur sa page. Le groupe a déclaré être composé de jeunes indépendantistes taiwanais soucieux de justice, en particulier de justice transitionnelle, et qui pensait qu’une vraie justice transitionnelle ne se produirait jamais tant que les ressources nationales continueraient à être consacrées à la commémoration de l’ancien dirigeant et de sa famille.

Wu Den-yih (吳敦義), président du Kuomintang, a déclaré que l’action du groupe nuisait à l’harmonie sociale du pays, et il a espéré que des événements similaires ne se reproduiraient plus.

Sur la question de la justice transitionnelle, le maire de Taoyuan, Cheng Wen-tsan (鄭文燦), a décrit ce processus comme un processus global visant à découvrir la vérité et à protéger les droits des citoyens, mais a ajouté que le public ne pouvait se faire justice lui-même.

Le gouvernement de Taoyuan a déclaré que le mémorial de Cihu et le parc de sculptures attenant, qui contient diverses statues de Chiang, restera ouvert malgré l’incident.