Une exposition aborigène au Musée d’Art contemporain de Taipei

147
L'exposition des 21 artistes aborigènes taiwanais et étrangers se tiendra au Musée d'Art Contemporain de Taipei jusqu'au 13 janvier 2019 (Image RTI)

L’édition 2018 du Festival d’art Pulima a débuté au musée d’art contemporain de Taipei (MoCA) et se tiendra jusqu’au 13 janvier 2019. Cette année, ce sont 26 équipes d’artistes aborigènes taiwanais et étrangers qui seront exposés. Le titre de l’exposition, « Pulima », vient de la langue paiwan qui faire référence à une personne habile ou adroite.

Pasulange Druluan, un artiste rukai, a présenté son œuvre dédiée aux ancêtres. A travers une scultupre faite de bois tourné et de fils d’aluminium, Druluan rend hommage à leur travail de protection des terres ancestrales.

Est également exposée une œuvre de l’artiste paiwan Wu Yu-ling qui allie tissage et travail du métal, pour laquelle il a gagné un prix d’art visuel. Les expositions précédentes mettaient l’accent sur la justice sociale, mais les œuvres de cette année sont plus introspectives et explorent la possibilité de changer la société à travers différentes formes artistiques.