Taiwan respecte les mesures instaurées par les Etats-Unis pour éviter toute sanction

100
Station essence à Téhéran (Image AFP)

Comme l’avait prévenu le Président américain Donald Trump, Washington a officiellement interdit les importations de pétrole iranien. Selon le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, cette sanction vise à favoriser la mise en place d’un nouvel accord sur le nucléaire et le Etats-Unis n’abandonneront pas leur pression sur le régime iranien aussi longtemps que ce dernier ne suivra pas les conditions établies par Washington. Néanmoins, Taiwan fait partie des huit pays bénéficiaires d’une exemption de six mois tout comme la Chine, l’Inde, la Corée du Sud, la Turquie, l’Italie, le Japon et la Grèce. Les responsables du ministère de l’économie ont expliqué aujourd’hui que cette exemption vient du fait que Taiwan a réduit progressivement l’importation du pétrole iranien et que le pays a beaucoup communiqué avec Washington sur sa dépendance quasi-entière aux énergies importées. Le ministère a d’ailleurs indiqué que Taiwan suivra tout de même les mesures américaines à l’avenir pour éviter de s’exposer à des sanctions au motif de ne pas respecter les normes financières et commerciales imposées par Washington.