Les pharmacies d’herbes médicinales manifestent à Taipei

84
Les manifestants devant le ministère de la santé (Image RTI)

A l’appel de l’association des professionnels des commerçants d’herbes médicinales traditionnelles, les gérants des boutiques ont manifesté aujourd’hui devant le ministère de la santé pour réclamer un meilleur droit de travail.

Les manifestants soulignent que Taiwan a amendé la loi sur les médicaments en 1998 qui légifère la distribution des licences d’exercice du métier de pharmacie traditionnelle. Néanmoins, depuis 20 ans, le gouvernement n’a accordé aucune licence et aucun examen national n’a été organisé.

Le secteur fait face à un véritable problème de transmission comme l’a expliqué Ku Cheng-pu (古承蒲), une représentante du secteur : « Nous supplions notre présidente, notre premier ministre et notre ministre de la santé de venir en aide aux professionnels de pharmacies d’herbes médicinales traditionnelles et aux étudiants en formation pour éviter le problème de transmission. Notre secteur est prêt à suivre toute la formation nécessaire et à passer des examens. Aussi longtemps que l’Etat organise des examens nationaux, nous y participerons. Mais, il ne faut pas nous couper toute possibilité de survie en ne nous distribuant pas de licence. »

Le ministre de la santé Chen Shih-chung (陳時中) s’est donné trois mois pour étudier les zones floues de la loi relative en vue d’adopter des mesures pertinentes par la suite.