Les victimes de l’incident du 28 février peuvent encore demander une indemnisation

35

Le ministre de l’Intérieur Yeh Jiunn-rong (葉俊榮) a rappelé aux victimes de l’incident du 28 février 1947 que les demandes d’indemnisation sont toujours acceptées.

L’incident du 28 février a consisté en une répression sanglante contre des manifestations anti-gouvernementales qui ont commencé le 28 février 1947. Le nombre exact de personnes tuées dans la répression n’est pas connu, mais les universitaires ont émis une fourchette entre 10 000 et 30 000.

Le délai pour demander réparation est déjà dépassé, puisque la date butoir était en mai 2017. Néanmoins, Yeh a déclaré que certaines victimes n’avaient pas eu assez de temps pour présenter leur demande. Le ministre de l’intérieur a aussi déclaré avoir reçu des pétitions de proches de victimes pour prolonger la procédure. Un projet de loi visant à fixer un nouveau délai a été adopté par le parlement en décembre dernier, et la présidente a approuvé ce changement en janvier.

Yeh a déclaré que la nouvelle date butoir pour les réclamations est fixée au 25 décembre 2021.