La diplomatie réitère avoir protesté auprès du Japon pour la disproportion de l’ordre

40

Les 3 et 4 mars, le chalutier taiwanais « Hemisphère Est 28 » rattaché au port de Su-ao dans le nord-est de l’île qui opérait dans des eaux partagées entre Taiwan et le Japon a été poursuivi par la patrouille japonaise. Cette dernière a d’ailleurs déployé le canon à eau à l’encontre du chalutier taiwanais alors que la légalité des activités ou de l’emplacement du bateau taiwanais reste à définir. La diplomatie taiwanaise a réitéré aujourd’hui avoir formulé sa protestation auprès du Japon quant à la disproportion de la patrouille japonaise à l’égard du navire taiwanais. Le ministre des affaires étrangères Joseph Wu (釗燮) a indiqué aujourd’hui que la diplomatie exigera que la question du chevauchement des eaux taiwanaises et japonaises soit inscrite à l’agenda de la prochaine négociation bilatérale sur la pêche : « Rien ne nuira à notre attitude, nous avons pour obligation de résoudre ce problème dans l’intérêt de nos pêcheurs et de l’amitié taiwano-japonaise. Nous ferons tout pour négocier en vue de défendre le plus possible les intérêts de nos pêcheurs. »