Une Taiwanaise donne naissance à l’âge de 62 ans

143

Une femme de 62 ans a accouché naturellement sans avoir besoin d’une césarienne et a ainsi établi un record à Taiwan.

A l’aide d’une insémination artificielle, la femme, qui répond au nom de Wu (吳), a pu tomber enceinte 36 ans après avoir donné naissance à son premier enfant.

L’accouchement a eu lieu à la fin du mois de février et a battu le record de la femme la plus âgée à avoir jamais accouché à Taiwan de manière naturelle.

Wu et son mari avaient décidé d’avoir un autre bébé une fois à la retraite, car ils auraient plus de temps libre pour s’en occuper. Elle a déclaré qu’elle n’avait jamais pensé que son âge serait un problème et a veillé à prendre soin de sa santé jusqu’à maintenant.

La mère et le nouveau-né sont en bonne santé, mais la grossesse n’est pas allée sans risques ni complications. Wu a en effet développé une hypertension gestationnelle et un diabète autour de sa 29ème semaine de grossesse, ainsi qu’une infection streptococcique du groupe B.

Même si l’hôpital où la femme a accouché a célébré cette nouvelle, il a mis en garde contre les risques associés aux grossesses à un âge avancé, y compris les naissances prématurées, les fausses-couches et les anomalies génétiques.

Selon le département d’obstétrique et de gynécologie de l’hôpital, les risques de complications sont augmentés jusqu’à 200% dans les grossesses gériatriques par rapport aux bébés portés par des femmes de moins de 35 ans. Il est également très probable que les femmes de plus de 35 ans auront besoin d’une césarienne lors de l’accouchement, ce qui rend le cas de Wu si remarquable, puisqu’elle n’en a pas eu besoin.