8 alliés défendent Taiwan à l’Assemblée générale de l’ONU

106
Enele Sosene Sopoaga, premier ministre de Tuvalu (image CNA)

Les alliés diplomatiques de Taiwan ont profité du débat de cette année à l’Assemblée générale des Nations Unies pour souligner l’exclusion de Taiwan de la communauté internationale.

Hier jeudi, Saint-Vincent-et-les Grenadines et Tuvalu ont tous deux exprimé leur soutien à Taiwan. Cela porte à huit le nombre d’alliés qui se sont exprimés au nom de Taiwan lors du débat de cette année.

Dans son allocution, le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines, Ralph E. Gonsalves, a déclaré que l’ONU admettait en son sein des pays peu peuplés mais ignorait les 23 millions d’habitants de Taiwan. Il a également déclaré que rien ne justifiait le blocage de la participation de Taiwan aux agences spécialisées des Nations Unies.

Le Premier Ministre de Tuvalu, Enele Sopoaga, a évoqué la contribution de Taiwan à son pays et aux projets en faveur du développement durable. Il a également exprimé son soutien à la participation de Taiwan aux Nations Unies.

Quelques alliés de Taiwan, Haïti, le Honduras et le Guatemala n’ont pas mentionné Taiwan dans leurs adresses lors des discussions. Néanmoins, le ministère des Affaires étrangères affirme qu’il respecte les décisions des alliés quant à leur choix du meilleur moment pour exprimer leur soutien à Taiwan. Selon le ministère, il est encore possible de parler au nom de Taiwan lors des réunions de haut niveau qui se tiendront au cours de l’assemblée.