Le gouvernement veut renforcer la lutte contre les fausses informations par la loi

26
(Source image: pexels)

Le porte-parole adjoint du gouvernement Ernesto Ting Yun-kung (Ernesto Tin,丁允恭) a annoncé aujourd’hui que le gouvernement constate le risque que représentent les fausses informations sur la sécurité nationale d’autant plus que ces informations peuvent provenir des provocations délibérées au-delà des frontières taiwanaises. Les organismes gouvernementaux travaillent sur les réglementations relatives à ces informations : « Actuellement les ministères concernés comme le ministère de l’Intérieur et la commission nationale de la communication passent en revue les réglementations en vigueur. Nous nous référons bien entendu aux expériences des pays démocratiques. Ce n’est que par la suite que nous élaborerons des réglementations selon le principe de la liberté d’expression et la sécurité nationale. » De son côté, le ministre de l’Intérieur, Hsu Kuo-yung (徐國勇) a indiqué que les élections présidentielles aux Etats-Unis et le suicide du représentant taiwanais à Osaka ont été influencés par les fausses informations. L’impact de cette pratique est telle qu’elle doit être soumise à des contrôles.