La quête de fonds pour un éventuel procès contre le gouvernement norvégien progresse de manière favorable

38
Un groupe d'étudiants taiwanais en Norvège a initié une campagne pour défendre l'identité taiwanaise (source image : www.facebook.com/TaiwanMyNameMyRight)

Un groupe d’étudiants taiwanais envisage d’intenter un procès contre la commission des recours d’immigration du gouvernement norvégien pour avoir violé les droits de l’Homme et la Constitution de ce pays. Selon les étudiants, en inscrivant leur nationalité comme « chinoise » à la place de « taiwanaise » sur leur carte de séjour, les autorités norvégiennes ne respectent pas l’identité des Taiwanais.

La campagne des étudiants visant à obtenir une mention appropriée sur leur carte a déjà débuté en 2010. Cependant, leur protestation auprès du bureau de l’immigration n’avait obtenu qu’un rejet en raison du fait que les droits des titulaires taiwanais n’ont pas été affectés. Les étudiants se sont adressés par la suite à la commission des recours d’immigration. Cette dernière a aussi rejeté le dossier en invoquant la résolution N° 2758 des Nations Unies et le principe d’une seule Chine de l’Union Européenne. C’est ainsi qu’ils ont décidé d’intenter un procès judiciaire contre la commission.

Afin de financer les procédures, ils ont lancé début-août une quête de fonds sur internet à titre de financement participatif. Un mois s’est écoulé et le groupe a recueilli plus de 2,1 millions de dollars taiwanais, soit environ 60 000 €, alors qu’il n’avait fixé l’objectif qu’à 1,2 millions pour la première étape du procès envisagé. Cette avance signifie que le dossier pourra être déposé vers fin-octobre, comme prévu.