Derrière la rupture diplomatique se cachent des tentatives électorales

44
Tsai Ing-wen a dénoncé les intentions de Pékin en provoquant la rupture diplomatique entre Taiwan et le Salvador (photo : RTI)

Hier, le gouvernement a annoncé la rupture diplomatique avec le Salvador peu après que ce pays d’Amérique centrale avait dévoilé le rétablissement de ses relations officielles avec la Chine populaire. La présidente Tsai Ing-wen a tenu une conférence de presse peu après l’annonce afin de réaffirmer la position du gouvernement.

Aujourd’hui la chef de l’Etat est revenue sur ce dossier dénonçant les intentions de Pékin. « La Chine cherche à réprimer Taiwan d’une part pour démoraliser la population et d’autre part pour influencer la situation politique et les résultats des prochaines élections. Le gouvernement réagira à l’évolution des circonstances avec prudence. Puisque nous avons opté pour le chemin de la démocratie et de la souveraineté, nous devons relever le défi avec courage, » a révélé Tsai Ing-wen en ajoutant qu’en réalité, la situation interdétroit s’inscrit désormais dans la géopolitique régionale et qu’en tentant d’opprimer Taiwan, Pékin veut renforcer son influence dans la région.