Taiwan aide financièrement le retrait des explosifs en Syrie

40
Andrew Lee, porte-parole de la diplomatie, a confirmé l'aide humanitaire de Taiwan en Syrie (photo : RTI)

Un média étranger a dernièrement révélé que les Etats-Unis ont réussi à collecter 300 millions d’USD auprès des alliés pour investir dans la reconstruction des zones en Syrie reprises des mains de l’Etat Islamique (IE). Brett McGurk, émissaire américain pour la force conjointe contre l’IE, a précisé que l’Arabie Saoudite a été le plus gros contributeur en versant 100 millions d’USD, suivie des 50 millions déboursés par les Emirates Unis. D’autres donneurs sont, entre autres, l’Union Européenne, la France, l’Allemagne, l’Australie, le Koweït et Taiwan.

En réponse à ce reportage, la diplomatie taiwanaise a déclaré que depuis que Taiwan a rejoint l’Alliance mondiale contre l’Etat Islamique en 2014, l’île soutient continuellement les efforts de stabilisation en Syrie. Le soutien humanitaire taiwanais sous forme de dons servent notamment à relocaliser des réfugiés et à éviter de nouvelles vagues éventuelles de ceux-ci. Ainsi Taiwan a financé l’achat de maisons préfabriquées et la mise en place de cliniques mobiles. Andrew Lee (李憲章), porte-parole de la diplomatie, a précisé que concernant le dernier don, fait via la représentation taiwanaise aux Etats-Unis, il s’agit d’une somme d’un million d’USD. Ce don devra servir à retirer des explosifs restants dans les zones en Syrie antérieurement occupées par l’Etat Islamique. Il a ajouté que cette contribution a pour but de permettre aux réfugiés de guerre de retourner le plus tôt possible à leur terre d’origine.