Taiwan a ouvert ses portes au porc britannique

53
Taiwan ouvre davantage ses portes au porc étranger (photo : Pixabay)

Le gouvernement britannique avait annoncé la semaine dernière sur son site internet l’ouverture de Taiwan au porc britannique alors que Kolas Yotaka, porte-parole du gouvernement taiwanais, ne l’a confirmé que quelques jours plus tard. Elle a indiqué que cette décision a été prise après un voyage de vérification d’un groupe de spécialistes de sécurité alimentaire au Royaume-Uni.

Selon le site internet du gouvernement britannique, l’ouverture pourrait permettre de générer un chiffre d’affaires de quelques 50 millions de livres sterling sur cinq ans. Cette ouverture constituera-t-elle un impact pour le porc produit localement ? A cette question, la réponse de la porte-parole est négative. Elle a tenu à souligner que depuis de longues années, les consommateurs taiwanais ont une préférence indéfectible pour le porc non congelé. Selon elle, c’est plutôt les autres produits d’importation qui seraient menacés.

A l’heure actuelle, le porc importé ne représente que 13% du marché taiwanais. Il provient de quinze pays où la fièvre aphteuse a été éradiquée. Parmi ces pays figurent le Canada, les Etats-Unis, le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Danemark et les Pays-Bas.