Les nouveaux cas de séropositivité est en baisse

74
Affiche pour la prévention du SIDA (photo : flickr)

Selon les statistiques du centre du contrôle des maladies, durant les sept premiers mois de cette année, 1 156 nouveaux cas de séropositivité ont été confirmés. Il s’agit de l’augmentation la plus modérée depuis 2012. Par rapport à la période correspondante de 2017, la diminution se révèle notoire, soit 26% de moins. A titre de rappel, pour l’ensemble de l’année 2017, 2 514 nouveaux cas ont été recensés. Par ailleurs, cet affaiblissement a été observé dans toutes les couches d’âge. Par exemple chez les jeunes de 15 à 24 ans, la baisse s’établit à 32% et dans le groupe de 25 à 34 ans, 25%.

Le centre du contrôle des maladies a attribué cette amélioration aux réactions rapides et efficaces du personnel de santé. Les efforts déployés sont une réponse à l’appel des Nations Unies, qui ont fixé les seuils à atteindre dits 90-90-90. C’est-à-dire : au moins 90% des séropositifs doivent savoir qu’ils sont atteints ; au moins 90% des séropositifs doivent recevoir les traitements appropriés et enfin, le virus du Sida ne doit pas être dépisté dans au moins 90% des personnes traitées. En fait, pour ces critères, Taiwan a déjà atteint respectivement 79%, 87% et 90%.