L’annulation des Jeux pour la Jeunesse ne passe pas

82
La porte-parole du Yuan Exécutif Kolas Yotaka

La classe politique taiwanaise a aujourd’hui vivement réagi à la décision d’annuler les Jeux de la Jeunesse d’Asie de l’Est qui devaient se tenir à Taichung.

Kolas Yotaka, porte-parole du Yuan Exécutif, a vivement condamné la décision d’annuler ces jeux et a déclaré que le plus urgent était maintenant de protester auprès du comité olympique d’Asie de l’est. Kolas Yotaka : « La tâche la plus urgente est de protester auprès du comité olympique d’Asie de l’Est. Le directeur du département des sports va rencontrer ce soir le président du comité olympique taiwanais pour discuter de la façon dont nous pouvons faire appel.»

Le maire de Taichung, Lin Chia-lung (林佳龍), a déclaré que l’équipe gouvernementale de la ville continuera à se battre pour cet événement. Lin Chia-lung : « Nous allons soumettre une plainte auprès du commité olympique d’Asie de l’est demain et des universitaires et experts ont même suggéré que la ville de Taichung requière l’arbitrage du Tribunal Arbitral du Sport. Nos experts sont en train d’étudier la faisabilité d’une telle démarche. Quoi qu’il en soit, la ville de Taichung n’abandonnera pas la possibilité de remporter cette épreuve au nom des jeunes athlètes. »

Kao Chin-hsung (高俊雄), directeur du département des sports, devrait rencontrer dans la soirée le président du comité olympique taiwanais Lin Hong-dao (林鴻道) pour discuter d’un plan de riposte.

Le maire de Taipei Ko Wen-je (柯文哲) a quant à lui déclaré que la décision du comité était une grosse bêtise. Ko Wen-je : « Il est très clair que le gouvernement de Pékin ne comprend pas du tout la société taiwanaise. L’annulation des jeux de la jeunesse va en effet non seulement causer le mécontentement de la population de Taichung, mais encore de toute la population taiwanaise. D’après moi, c’est une grosse bêtise. »