Le ministère de l’économie veut protéger les produits en acier à l’exportation vers l’Europe

41
Produits en acier (source image: CNA)

La commission européenne a récemment annoncé des mesures provisoires dites « de sauvegarde » à appliquer sur les importations d’acier dans le but d’éviter l’arrivée en masse des produits étrangers qui ne trouvent plus de débouchés aux États-Unis à cause des taxes punitives de Donald Trump. L’Europe prévoit d’ailleurs des taxes de 25% au-delà d’un certain quota d’importations.

Aujourd’hui, la vice ministre de l’économie Wang Mei-hua (王美花) est intervenue sur ce dossier en précisant que Taiwan fera une demande d’exclusion lors de l’audition de l’Europe qui se déroulera en septembre prochain : « Nous mettrons en avant des réclamations sur le plan législatif pour savoir si par exemple nous répondons à l’exonération en vertu de la clause de minimis. Si l’importation des produits taiwanais en Europe est dans cette marge dite négligeable alors nous ne devons pas être soumis à ces règlements. Certains soulèvent la théorie du quota international pour savoir si ces produits doivent se soumettre à un quota national auquel cas chaque pays recevrait un quota qu’il peut répartir librement comme il l’entend. »

La vice ministre de l’économie a précisé que Taiwan se conformera aux réglementations de l’Organisation mondiale du commerce pour gérer ce dossier.