Qu’en est-il de l’application de la peine de mort ?

44
Image : CNA

Taiwan a fait face récemment à plusieurs actes d’horreur qui ont relancé le débat sur la peine de mort qui existe toujours à Taiwan. De plus en plus de citoyens appellent à exécuter les condamnés à mort sans tarder. En effet, même si la peine de mort n’a pas été abolie à Taiwan, la dernière exécution date de 2016, c’était celle de Cheng Chieh, le coupable de l’attaque du métro de Taipei en 2014 qui avait fait 4 morts et 24 blessés. De nombreux condamnés à mort sont toujours dans le couloir de la mort.

Chen Ming-tang (陳明堂), le vice ministre de la justice, s’est exprimé sur le sujet : « Pour savoir si oui ou non il faut exécuter la peine de mort, il faut prendre en compte toutes les différentes situations, il faut que le processus soit mené jusqu’au bout. Par exemple, lorsque le bureau du procureur suprême a terminé d’examiner le dossier, il faut encore que le ministère de la justice remplisse aussi ses démarches d’examen. Cela ne peut pas se faire dans la précipitation et nous devons nous en occuper prudemment. »

Chen Ming-tang a ajouté que des discussions pour l’abolition de la peine de mort sont actuellement en cours mais qu’il reste encore plusieurs points à débattre.