Taipower déterminé à optimiser ses atouts dans la gestion de la 4e centrale nucléaire

57
4e centrale nucléaire de Taiwan (image wikipedia)

Les médias révélaient hier que la compagnie d’électricité publique Taipower avait commencé à transporter les barres de combustible de la 4e centrale nucléaire pour les renvoyer aux Etats-Unis ce qui est interprété comme un signe de la fin définitive de la centrale controversée qui avait été mise sous scellés avant même d’entrer en service.

Aujourd’hui, Taipower a tenté de justifier sa décision en rappelant que dans le cadre de la politique gouvernementale de sortie du nucléaire à l’horizon 2025, la 4e centrale ne verrait jamais le jour. Or, les barres de combustibles déjà installées sur le site représentent un gouffre financier pour Taipower en gestion pour la maintenance, comme l’a réitéré Hsu Tsao-hua (徐造華), le porte-parole de Taipower : « Si ces barres de combustibles restent à Taiwan, non seulement elles ne pourront pas être utilisées, mais en plus nous devrons dépenser plus de 140 millions de dollars taiwanais chaque année en frais de gestion de stockage. C’est en ce sens que nous les réexpédions aux Etats-Unis voir si elles peuvent être revendues. En plus de leur valeur de recyclage, nous économiserons aussi les 140 millions de frais annuels de maintenance. C’est un peu comme les choses que nous stockons chez nous sans pouvoir les utiliser et qui prennent de la place. En plus, il faut les entretenir. Si vous ne voulez pas assumer ces frais vous pouvez les revendre ou les recycler. Vous économiserez alors aussi bien votre espace que votre budget. »

De son côté, la commission ministérielle pour l’énergie atomique a fait savoir qu’elle respectait la décision de Taipower imposée par le Parlement et qui vise à terme l’optimisation des ressources de la compagnie.

A titre indicatif: 140 millions de dollars taiwanais équivalent à environ 3,93 millions d’euros.