Kaohsiung promeut ses fruits en Asie du Sud-Est

82
Le maire adjoint de Kaohsiung, Tsai Fu-ching, au micro de RTI

Dans le cadre de la politique du gouvernement vers le sud, la supermunicipalité de Kaohsiung a mis l’accent sur son agriculture et l’exportation de ses produits.

Lors d’une interview accordée à RTI, le maire adjoint de Kaohsiung Tsai Fu-ching (蔡復進) a souligné que le succès de cette stratégie d’exportation repose sur la capacité à pénétrer le marché, ce qui passe nécessairement par les consommateurs des pays visés. Avant d’exporter ses produits agricoles, la ville de Kaohsiung cherche donc à les faire connaître aux acheteurs potentiels.

Tsai Fu-ching a ainsi donné l’exemple de Singapour qui n’est pas un territoire agricole mais qui importe désormais plusieurs produits-phare de Kaohsiung pour son propre marché mais aussi en vue de les redistribuer à son tour : « Nous souhaitons non seulement sensibiliser les consommateurs singapouriens à nos produits agricoles mais en plus nous espérons qu’en passant par les commerçants de Singapour, nous pourrons atteindre d’autres marchés d’Asie du Sud-Est pour leur faire connaître nos meilleurs produits. L’année dernière nous avions exporté seulement 60 tonnes de litchis de la variété Yuhebao vers Singapour tandis que cette année, nous en sommes déjà à 200 tonnes exportées jusqu’à maintenant. C’est plus du triple. »

Outre les litchis Yuhebao, Kaohsiung exporte aussi ses mangues Jinhuang, ananas, fruits du dragon ou encore ses goyaves.