Assemblée mondiale de la santé : la Chine ment effrontément au sujet de la participation de Taiwan

90
Chen Shih-chung (陳時中), ministre de la Santé. Image CNA

Le soutien des alliés de Taiwan pour que l’île participe à l’AMS aura été vain. La Chine a de nouveau fait valoir son veto à l’OMS au nom du principe d’une seule Chine. Mais la partie chinoise a ajouté qu’elle a continuellement œuvre ces 5 dernières années pour que Taiwan puisse participer à la quasi-totalité des réunions techniques de l’OMS, ce que Taiwan a fermement contredit aujourd’hui.

Le ministre de la santé Chen Shih-chung (陳時中) a martelé que « c’est une tactique constante de la Chine de ne jamais faire face aux des faits mais de tenter de les dissimuler par des mensonges. Elle essaie de cacher les choses et de faire croire au monde entier que c’est ainsi. » Pour le ministre de la santé, l’effet obtenu est l’inverse : « Au final, elle dévoile encore plus ce qu’elle essaie de cacher. Cela souligne encore plus l’attitude injuste de la Chine. »

Le ministre de la santé a prouvé, chiffres à l’appui, que la soi-disant bonne volonté de la Chine à l’égard de la santé des Taiwanais n’était que de façade : de 2009 à 2017 Taiwan n’a pu réellement prendre part qu’à 46 des 154 réunions techniques de l’OMS auxquelles l’île a demandé de prendre part et sur les 18 demandes de participation formulées par Taiwan en 2017, seules 5 ont abouti, soit à peine 30% desdites réunions, ce qui semble bien loin du mensonge effronté de la Chine.