La communauté taiwanaise au Canada menace de boycotter Air Canada

166
Air Canada visé par un boycott taiwanais (photo: wikimedia)

Sous la pression de Pékin, Air Canada a remplacé « Taipei, Taiwan » par « Taiwan, Chine » sur son site internet. Les protestations de la diplomatie taiwanaise auprès du gouvernement canadien n’a pas pu régler le problème. Vancouver a déclaré que la compagnie aérienne privée est responsable du contenu de son propre site. Cela a poussé les Taiwanais sur place à se mobiliser pour défendre la souveraineté de leur patrie.

Une pétition lancée sur internet a vite reçu de très nombreuses signatures. Au nom de 973 entreprises taiwanaises sur place, la Chambre de commerce taiwanaise en Colombie-britannique a adressé une lettre de protestation à Air Canada, aux ministères canadiens des affaires étrangères et des transports, menaçant de boycotter Air Canada. Mais cette campagne risquerait de ne pas produire d’effet, compte tenu qu’il est peu probable que Air Canada, la seule compagnie canadienne à assumer les vols entre le Canada et la Chine, compromette son intérêt sur le marché chinois uniquement pour sauvegarder la ligne directe Taipei-Vancouver, rétablie en juin 2017 après 14 ans de suspension, ligne par ailleurs peu rentable. Les observateurs politiques conseillent aux Taiwanais d’appuyer leur campagne plutôt sur la conscience de la population canadienne en mettant en avant le fait que Pékin s’est ingéré dans les affaires canadiennes.