Le caractère 東 : l’Est, l’orient

129

Aujourd’hui, ne sachant tout d’abord pas trop où aller, j’ai cogité, réfléchi, avant de me surprendre à disserter sur la notion de direction. Ah, les fameuses 4 directions ! Taiwan n’étant pas si éloigné du pays du soleil levant, j’ai choisi de commencer avec l’Est.

D’ailleurs, en chinois c’est l’Est qui a les honneurs de l’énumération des 4 directions puisqu’on dira : est-ouest-sud-nord ou est-sud-ouest-nord. De quoi nous déboussoler. Revenons-en à notre direction : en chinois, c’est le caractère 東(dōng) qui désigne l’Est, l’orient. Brossé en 8 traits, 東 dōng est composé de deux éléments qui se complètent et qui donnent sens à la direction de l’est : tout d’abord le soleil 日 (rì) qui est cette sorte de carré avec un trait horizontal à l’intérieur, inspiré d’un dessin primitif du soleil. Ce soleil est représenté comme s’élevant derrière un arbre, deuxième élément 木(mù).
L’Est –東– est alors sans conteste le caractère qui indique la direction d’où se lève le soleil. Dans une autre signification, 東 désigne l’hôte, le propriétaire d’un lieu. En réalité, là encore le caractère chinois 東, au cœur de sa culture, parle de lui-même. Si 東 désigne l’hôte, le propriétaire, c’est en effet parce que, traditionnellement, le bâtiment principal, le plus ‘honorable’ est celui qui se trouve à l’Est. C’est donc d’abord le maître de maison, le propriétaire qui occupe la bâtisse située à l’Est. Par extension, et au fil des temps, le caractère 東 a peu à peu désigné directement le propriétaire lui-même.

Si les directions sont en vis-à-vis, les Chinois utilisent souvent le caractère 東 qui, associé directement à la direction opposée, celle de l’ouest, désigne une chose indéterminée : 東西 – est-ouest, prend le sens de quelque chose, d’objet (plus familier : truc ou machin). D’autre part, pour donner le sentiment de partout et nulle part à la fois, on recourt une nouvelle fois à la paire 東西 donnant plus d’ampleur au propos.