Les portes du vieux Taipei intra-muros de la fin du 19e siècle

88

Avant 1900, la zone administrative de la ville de Taipei était entièrement protégée par des remparts. Le mur d’enceinte strictement aux accès strictement surveillés protégeait la cité intra-muros qui abritait les isntitutions de l’époque des Qing.

Aujourd’hui, les anciennes portes de la cité restent des vestiges importants témoins de cette page d’histoire de la capitale taiwanaise, malgré leur évolution et parfois même leur restauration ou reconstruction différente de leur apparence d’origine…