Les austronésiens du monde se réunissent à Taiwan sur le thème de la noix de coco

97
Image Musée national de la Préhistoire

Le Musée national de la Préhistoire situé à Taitung organise à compter d’aujourd’hui un atelier d’échanges sur la culture austronésienne du monde en faisant venir les Chamorro de l’île Guam et leur savoir-faire particulier concernant la noix de coco. Cette dernière appelée « l’arbre mère » par les Chamorro est entièrement utilisée depuis les troncs d’arbre jusqu’aux fruits en passant par les gaines des feuilles. Sa présence est large et couvre aussi bien l’alimentation, l’architecture, la médecine que la vie quotidienne. Cette exploitation de la noix de coco est beaucoup plus exhaustive que chez les aborigènes taiwanais appartenant au groupe austronésien.

Lin Sung-en (林頌恩), assistante chercheuse au Musée national de la Préhistoire a indiqué que cet atelier vise à partager le savoir-faire des différents austronésiens : « Nous avons beaucoup à apprendre des Chamorro comme par exemple les moyens de préserver la qualité de l’environnement. J’estime qu’il est important d’échanger sur les savoir-faire créés par les différentes populations. » Cet atelier se déroulera jusqu’au 1er mai prochain.