La garde côtière repousse le navire Billions 88 des eaux taiwanaises

28

Le port de Kaohsiung dans le sud a refusé le 19 janvier dernier la demande d’accostage de deux pétroliers Billions 88 et Billons 18 appartenant au groupe taiwanais Billions Bunker Group soupçonné d’avoir pratiqué le trafic du pétrole en mer avec les navires nord-coréens. Conformément à la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU le 9 janvier, le bureau du port et des affaires maritimes dépendant du ministère des transports ferme l’accès aux ports taiwanais à ces deux navires. Les garde-côtes ont inspecté le Billions 88 et le Billions 18 respectivement le 19 et le 21 janvier sans trouver de trace d’activité illégale avant de les expulser par la suite hors des eaux taiwanaises. Ce matin, le Billions 18 a tenté de nouveau de pénétrer dans les eaux taiwanaises et a de nouveau été repoussé par les autorités taiwanaises. Le Conseil de sécurité de l’ONU avait bani l’accès aux ports du monde entier aux quatre navires nord-coréens début janvier. Par ailleurs, la liste soumise par les Etats-Unis en décembre à l’ONU dans le but de dénoncer l’approvisionnement en produits interdits par Pyongyong à travers des transbordements de cargaisons entre différents navires en haute mer comprenait bel et bien le navire Billions 18.