Le caractère 八 (bā) : huit

63

L’origine du 八 (bā), qui désigne le chiffre huit, n’est pas directement liée au sens numérique actuel. Les deux traits brossant le caractère 八, partant du haut vers le bas, légèrement courbés l’un vers la droite, l’autre vers la gauche, conceptualisent au départ l’idée de diviser ou séparer. Il est vrai, à bien y regarder, que nous pouvons déceler une sorte de mouvement de séparation, de dichotomie.

Entrant alors dans la catégorie des pictogrammes, le caractère dessine concrètement ce qu’il représente : la séparation, deux éléments qui semblent s’écarter l’un de l’autre et acter presque sereinement cet éloignement. Ce n’est que par la suite, et vraisemblablement par emprunt phonétique là encore que le caractère 八 a pris le sens du chiffre huit. Homophone, certes, mais avec un lien perceptible dans le mode de pensée arithmétique chinoise déjà évoqué lors du  chiffre six (où l’élément八 apparaît, du reste) : 八 est en effet, au cœur des chiffres pairs, le chiffre parmi les plus divisibles. Pas étonnant alors de retrouver l’idée de « séparation » dans son étymologie de départ.