Taiwan cherche des solutions face aux bas salaires

28

D’après le rapport de la banque centrale, le PIB par habitant à Taiwan s’élevait en moyenne à 24 000 dollars américain en 2017. C’est bien plus bas que celui de la Corée du Sud ou encore d’Hong Kong. Cependant, au niveau du pouvoir d’achat, celui des Taiwanais est plus important que celui des Sud-coréens.

Yang Chin-long (楊金龍), récemment promu gouverneur de la banque centrale, a expliqué qu’après la crise économique de 2008, la consommation privée, les investissements privés et les investissements du secteur public ont diminué à Taiwan. C’est pour cette raison que la demande domestique a elle aussi diminué. La croissance économique de Taiwan a suivi cette tendance. Voici ces propos : « Etant donné que nous sommes impliqués dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, les usines sont allées investir à l’étranger ce qui fait qu’il n’y a plus de demande de main d’oeuvre ici. Quant à notre chaîne de valeur, nous avons en majorité des biens intermédiaires de production dont il est difficile d’augmenter le prix. Par conséquent, la mixité du travail et de notre main d’oeuvre diminue et c’est à cause de cette situation qu’il n’est pas possible d’augmenter les salaires. »

D’après lui, il faut que le gouvernement mette l’accent sur la demande domestique, qu’il promeut l’investissement et la consommation sur le territoire pour à terme résoudre le problème des bas salaires.