Taipower reste aux petits soins du 2e réacteur de la 2e centrale nucléaire

25

Suite à l’arrêt d’urgence automatique du 2e réacteur de la 2e centrale nucléaire à peine un jour après sa remise en marche, les députés attendaient aujourd’hui les explications de Yang Wei-fuu (楊偉甫), président de la compagnie d’électricité publique Taipower. Il a expliqué que les procédures d’essai sont très strictes et que chaque unité concernée suit des tests statiques suivis de tests en situation.

C’est justement lors de cette phase d’essai dynamique que la pression de la vapeur était trop élevée selon les paramètres définis du système de contrôle. Cela a provoqué l’arrêt d’urgence par précaution : « Cette phase de test est extrêmement importante. A chaque étape le niveau de sécurité de chaque unité est contrôlé, au même titre que la stabilité de chaque équipement. Tout le monde peut constater l’arrêt d’urgence qui relève du degré d’alerte de sécurité. Il ne devrait pas y avoir de problème, cela relève de la procédure ordinaire de la phase de tests que nous menons. »

De son côté, le ministre de l’économie a annoncé la formation d’un groupe ad hoc pour déterminer les causes de ce nouvel incident, ajoutant que des experts internationaux sont attendus dès ce soir à Taiwan.