Une organisation taiwanaise appelle à renforcer le programme d’éducation népalais

27

En 2015, deux étudiants du département d’économie de l’université de Taiwan ont lancé « L’appel de la montagne lointaine », une levée de fond pour aider les étudiants népalais à retourner à l’école suite au séisme Gorkha qui avait eu lieu cette même année. Suite à cette levée de fond, le nombre d’étudiants sans école était passé de 42% à seulement 2%. Deux écoles élémentaires et un collège ont été remis en état et disposeront désormais d’une bibliothèque et d’un système d’information.

 

Suite à cette opération et vu le manque de ressources éducatives des écoles népalaises, ils ont décidé de créer une organisation non lucrative pour promouvoir un programme éducatif au Népal.

 

Lin Tzu-chun (林子鈞), co-fondateur de l’organisation, a expliqué que lors de leur mission sur le terrain, ils ont compris qu’il leur avait manqué de l’expérience et de la connaissance dans le domaine. C’est pour cela que l’équipe organise aujourd’hui et demain l’exposition « Still Raw » invitant des personnes et organisations qui ont oeuvrées dans des missions caritatives à l’international afin qu’elles partagent leur expérience.

 

Lin Tzu-chun s’est exprimé sur leur projet : « Nous avons un plus grand objectif, c’est celui de quitter le Népal. Pourquoi le quitter et ne pas faire comme beaucoup d’autres organisations ? C’est parce que réussir à quitter le Népal signifiera que les directeurs d’écoles, les professeurs et les principaux acteurs de l’éducation seront capables d’utiliser eux-mêmes les ressources que nous leur avons fournies. Ainsi ils pourront transmettre cette éducation à la future génération et c’est là notre but ultime, que les locaux utilisent eux-mêmes ce système éducatif. Nous espérons pouvoir quitter les lieux d’ici 3 ans. »

 

L’organisation va s’étendre aussi jusqu’à Jiri qui a aussi été fortement atteinte suite au tremblement de terre de 2015.