Un taiwano-canadien arrêté en Corée du Sud, le ministère des affaires étrangères taiwanais lutte pour son extradition

81

Weng (翁), de double nationalité taiwanaise et canadienne a été arrêté en Corée du Sud par les autorités coréennes ce vendredi 16 mars. Il était poursuivi par Interpol et est suspecté de meurtre au Canada. C’est en arrivant à l’aéroport international de Incheon et en effectuant la vérification des empreintes digitales que les autorités coréennes se sont rendues compte qu’il était sous le coup d’un mandat d’arrêt demandé par le Canada auprès d’Interpol.

Le mandat spécifiait que la Corée ne devait pas le laisser rentrer sur son territoire mais étant donné que le nom qui figurait sur le mandat et celui sur son passeport taiwanais n’était pas le même, il n’a pas été arrêté d’office par la douane mais plus tard à l’hotel où il séjournait, sur le territoire coréen. Cela a compliqué la situation car s’il avait été arrêté sur place, les autorités auraient dues le renvoyer directement par avion d’où il venait, c’est à dire de Taiwan.

Le vice ministre des affaires étrangères, Wu Chih-Chung (吳志中) a souligné le fait qu’il est aussi de nationalité taiwanaise et donc que le gouvernement taiwanais fait tout en oeuvre pour faire valoir son droit à l’extrader pour un procès à Taiwan. Voici ces propos :  « Nous avons déjà contacté le Canada. Les autorités canadiennes ont déjà demandé l’extradition vers le Canada comme nous l’extradition vers Taiwan. C’est aux autorités coréennes de décider et nous respecterons cette décision quelle qu’elle soit. Etant donnée la double nationalité de Weng, c’est une manière de faire habituelle dans le droit international qui ne va pas à l’encontre de notre souveraineté nationale. »