Les législateurs demandent des mesures pour permettre aux Taiwanais en Chine de revenir pour le Nouvel An

22

Les législateurs ont exhorté mercredi le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que les ressortissants taiwanais basés en Chine puissent rentrer chez eux pour les vacances du Nouvel An après que deux compagnies aériennes chinoises ont vu rejetées leurs demandes de vols interdétroit supplémentaires.

China Eastern Airlines et Xiamen Airlines ont annoncé mardi avoir annulé 176 vols destinés à répondre à la forte demande pendant les vacances du nouvel an car ils n’avaient pas encore reçu l’approbation de l’administration de l’aviation civile (CAA) de Taiwan. La CAA a rejeté ces demandes car ces compagnies auraient utilisé le couloir de vol M503 en direction du nord. Le but de cette décision est de protester contre la décision unilatérale de la Chine d’utiliser ce couloir de vol sans négociation préalable avec Taïwan.

La Commission des affaires continentales a déclaré que la balle était désormais dans le camp de la Chine.

Le Secrétaire général du Cabinet, Cho Jung-tai (卓榮泰), a déclaré que 313 autres vols interdétroit ont été approuvés et ajoutés aux horaires de vols pour la période du nouvel an.

Pendant ce temps, la Fondation pour les échanges interdétroits suggère que les voyageurs empruntent d’autres compagnies aériennes, utilisent d’autres aéroports et transitent via Hong Kong ou d’autres villes. Il indique également que China Airlines et EVA Air augmenteront le nombre de leurs vols au cours de la nouvelle année et emploieront des avions plus gros.