L’épouse de Lee Ming-che a pu lui rendre visite pendant 30 minutes

27

Lee Ching-yu (李凈瑜), épouse de Lee Ming-che (李明哲), a enfin pu rendre visite à son mari, prisonnier sur le territoire chinois après sa condamnation pour atteinte au pouvoir de l’Etat. Lee Ming-che avait été condamné fin novembre à cinq ans de détention par un tribunal du Hunan, en Chine. Jusqu’à présent, les demandes de visite de sa femme avaient toutes été refusées.

Elle a pu constater que son mari allait bien, mais qu’il lui était toujours interdit de communiquer avec l’extérieur, que ce soit par oral ou par écrit. Il a toutefois le droit de lire, même si parmi les 11 livres que lui a fait parvenir sa femme, seulement 2 ont passé la censure.

Lee Ming-che, pendant sa détention, travaille dans une usine de chapeaux de 7 heures à 17 heures. A l’issu de sa visite, sa femme a fait savoir qu’elle allait continuer à se battre pour sa libération.