La famille de Lee Ming-che pourrait lui rendre visite en prison

37

Cela fait quatre mois que Lee Ming-che (李明哲), un défenseur taiwanais des droits de l’Homme, a été condamné à cinq ans de prison en Chine pour tentative de porter atteinte au pouvoir politique. Il purge sa peine dans la prison de Chishan au Hunan. Jusqu’ici, sa famille n’a pas obtenu d’autorisation pour lui rendre visite malgré la demande insistée de sa femme. La commission ministérielle des affaires continentales a déclaré aujourd’hui que le gouvernement chinois vient d’émettre à Lee Ching-yu (李凈瑜), épouse de Lee Ming-che, un laisser-passer pour une seule entrée. Cette dernière partira pour la Chine le 26 mars prochain en compagnie d’un agent de la commission.