La Ligue nationale des femmes vote contre le contrat avec le gouvernement

32

La Ligue Nationale des Femmes a voté aujourd’hui contre la signature d’un contrat administratif avec le gouvernement. Ce contrat aurait donné lieu à un protocole d’entente avec le gouvernement qui aurait contraint la ligue à verser  90% de ses actifs à l’État et de se soumettre à la surveillance publique. Voici l’annonce du résultat du vote par la porte-parole de la ligue, Yang Meng-ru (楊夢茹) : « 28 voix pour, 31 contre et une voix invalide. Le résultat du vote s’oppose donc à la signature du contrat avec le gouvernement ».

La Commission de traitement des biens mal acquis a déclaré qu’elle regrettait la décision de la ligue et qu’elle se réunirait demain jeudi pour annoncer d’autres mesures. La commission enquête en effet sur la ligue, qui aurait peut-être profité de ses liens avec le Kuomintang pour accumuler pendant des décennies une fortune colossale aux frais du contribuable, sans jamais soumettre ses finances au contrôle du gouvernement.