Le représentant de Taïwan aux Etats-Unis réaffirme le profond engagement de Taiwan en faveur de la démocratie

59

Dans une lettre publiée mardi dans The Hill, un journal politique américain, le représentant de Taïwan aux Etats-Unis, Stanley Kao (高 碩 泰), a souligné l’engagement de Taiwan pour lutter contre le « sharp power » et pour défendre les droits de l’homme et les libertés économiques.

La lettre de Kao, intitulée « Taiwan demeure un partenaire pour la préservation des valeurs démocratiques », a souligné la détermination du pays à continuer à travailler avec ses alliés pour défendre les valeurs universelles de démocratie, de liberté et des droits de l’homme.

Stanley Kao a fait référence à l’utilisation croissante du sharp power par les régimes autoritaires du monde entier pour saper les droits démocratiques et le marché libre. Le « sharp power » est un terme qui fait référence aux informations que certains gouvernements propagent afin de manipuler le public qu’ils veulent influencer. Comme le soft power, le sharp power vise à influencer les gens par l’information, mais contrairement au soft power, il déforme la perception de la réalité pour atteindre ses objectifs.

Pour démontrer à quel point les droits de l’homme et les libertés sont respectés à Taiwan, Kao a cité deux rapports : le rapport annuel de Freedom House et l’indice de liberté économique de la Heritage Foundation.

Taïwan a été classé le deuxième pays le plus libre d’Asie, juste après le Japon, avec un score de 93 sur 100 dans le rapport de Freedom House, et classé 13ème parmi 186 économies dans le monde dans l’indice de liberté économique 2018.