Le 2e réacteur de la 2e centrale nucléaire répond aux normes de sécurité

46

C’est dans un début de séance houleuse que la commission ministérielle en charge de l’énergie nucléaire a pu présenter aux députés de l’hémicycle son rapport sur l’inspection concernant le 2e réacteur de la 2e centrale nucléaire. La société Taipower attend en effet le feu vert du gouvernement pour relancer le réacteur qui avait été arrêté suite à un problème de court-circuit en mai 2016 et qui était depuis en maintenance.

La commission a ajouté que la remise en marche du réacteur par Taipower devra suivre une période à blanc de 9 jours au lieu de 4 jours par le passé, avant l’autorisation finale de pouvoir reproduire de l’électricité. Rappelons que cette décision intervient dans un contexte où le gouvernement s’est fixé l’objectif de sortir Taiwan du nucléaire d’ici 2025, engendrant l’incompréhension des anti-nucléaires et la véhémance de l’opposition.