Le premier ministre japonais use du terme « présidente » dans sa lettre à Tsai Ing-wen

27

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé mercredi que le Premier ministre japonais Shinzo Abe avait usé du terme « présidente » pour s’adresser à la présidente Tsai Ing-wen dans une lettre. Abe a envoyé la lettre pour apporter ses condoléances à Tsai après le récent tremblement de terre qui a frappé Hualien.

Le tremblement de terre de magnitude 6 qui a frappé la ville de Hualien le 6 Février a détruit quatre bâtiments et a fait 17 morts et de nombreux blessés. Le Japon a envoyé une équipe d’experts pour aider les secours taiwanais dans leur recherche de survivants deux jours après le tremblement de terre.

Les rapports des médias ont toutefois indiqué que le terme de « présidente » a été retiré de la version de la lettre affichée sur le site officiel du ministre japonais. Interrogé sur la question, le secrétaire général du cabinet japonais, Yoshihide Suga, a nié que le titre a été retiré en raison de la pression de la Chine. Suga a expliqué que la suppression du titre de Tsai résulte d’une correction pour faire en sorte que la lettre s’adresse au peuple taiwanais dans son ensemble.

Le ministère des Affaires étrangères taiwanais a déclaré qu’il n’était pas en mesure de faire des commentaires sur la situation.