Le moment est jugé inopportun pour mener des négociations politiques interdétroit

21

Hsia Li-yan (Andrew Hsia), Président de la commission ministérielle des affaires continentales a indiqué cette position taiwanaise aujourd’hui pour réagir aux propos de Sun Yafu, président adjoint de l’ARATS, l’organisme semi-officiel chinois en charge des affaires interdétroit. Selon le quotidien taiwanais China Times, Sun Yafu lors de sa visite à Taiwan avait indiqué que les négociations politiques interdétroit visent à résoudre les problèmes de divergence politique des deux rives. Ces négociations aborderont les relations politiques interdétroit, la sécurité militaire sino-taiwanaise ainsi que les affaires extérieures taiwanaises. A ce sujet, Andrew Hsia a de nouveau réitéré la position taiwanaise : « Le problème politique actuel qui touche les deux rives du détroit de Taiwan est provoqué par le manque de confiance mutuelle. De plus, les Taiwanais n’ont pas abouti à un consensus à ce propos. Par conséquent, à présent, le moment opportun n’est pas encore d’actualité pour mener des négociations interdétroit sur le volet politique même si certaines personnes pensent le contraire. »