Le cinéaste taiwanais Hou Hsiao-hsien décoré par le Président Ma Ying-jeou

25

Hou Hsiao-hsien qui vient de recevoir le prix de la mise en scène à Cannes pour son dernier film « The Assassin » a été décoré aujourd’hui de la médaille de l’ordre de l’étoile brillante par le Chef de l’Etat Ma Ying-jeou. Le Président a notamment salué les oeuvres du metteur en scène qui immortalisent l’évolution politique, économique ou culturelle du pays durant le dernier demi-siècle. Cette médaille récompense également Hou Hsiao-hsien pour son dévouement à la formation des jeunes talents du monde cinématographique. De son côté, Hou Hsiao-hsien a soulevé la question de l’insuffisance de financement des projets cinématographiques, d’où la nécessité de systématiser un partenariat entre le secteur public et privé : « Nous aimerions que le secteur public s’attache à comprendre la réelle problématique du financement à laquelle est confrontée le monde cinématographique. S’il est prêt à s’associer aux entreprises privées pour trouver des fonds, il serait intéressant de systématiser cette forme de partenariat pour que le secteur privé puisse intervenir. » Hou Hsiao-hsien a notamment appuyé son point de vue sur le finanement de son dernier long métrage « The assassin » qui a été réalisé grâce à 50% de fonds chinois. Selon Hou Hsiao-hsien, cet investissement chinois a été bien reçu même si les collaborations avec la Chine rencontrent souvent des difficultés en tous genres.