Les victimes de l’explosion du parc aquatique sont réparties à travers le pays

37

Samedi soir une importante explosion de poudre colorée est advenue lors d’un concert dans un parc aquatique du Nouveau Taipei appelé Formosa Fun Coast Water Park. La pourdre en question était projetée sur la foule au moment où elle s’est enflammée, brûlant ainsi des centaines de personnes, la très grande majorité étant des étudiants, dont beaucoup de mineurs. Il s’agit du plus grave accident de ce type survenu en Asie. Ce matin le bilan officiel selon le ministère de la santé était de 499 victimes, dont 439 encore hospitalisées, et 211 placées en soins intensifs. Une quarantaine d’hôpitaux ont été mobilisés à travers tout le pays pour accueillir les victimes.

Eric Chu, maire du Nouveau Taipei où est survenue la catastrophe a fait savoir que son administration ferait tout son possible pour continuer à traiter les victimes et aider leurs familles en coordonnant les travailleurs sociaux et médicaux. Eric Chu s’est exprimé à ce sujet : « Nous voulons faire en sorte d’avoir un suivi continu avec toutes les familles des victimes. Nous avons donc mis en place un dossier pour chaque victime. Aujourd’hui les représentants de la mairie travailleront en coordination avec les travailleurs sociaux et le personnel médical pour répondre aux besoins des victimes, pour apporter notre aide à chacune d’entre elles. Nous utiliserons toute notre force à les soutenir du mieux possible. Nous espérons que grâce à la gestion de ces dossiers, cela pourra se poursuivre aussi avec les soins de réadaptation et de suivi qui viendront plus tard. »

Un premier décès a été annoncé aujourd’hui, il s’agit d’une jeune fille de 20 ans brûlée à plus de 90%. Son petit frère d’une dizaine d’année est lui aussi dans un état critique avec des brûlures à 90% sur le corps ainsi que des brûlures du système respiratoire causées par l’inhalation de poudres inflammables. Les cas des autres victimes en état critique sont souvent similaires. Après cinq arrestations, une enquête criminelle et des rapports de services de sécurité sont encore en cours pour déterminer les responsabilités de chacun du côté de la compagnie en charge de l’évènement et du parc aquatique dans lequel la fête était organisée. Des actions en justice vont très certainement être entreprises par les familles des victimes comme l’a déclaré le maire adjoint à la mairie du Nouveau Taipei Hou Yu-ih.