Les Golden Melody Awards consacrent les chanteurs taiwanais et en langue chinoise

25

Samedi soir se tenait à Taipei la cérémonie des Golden Melody Awards, les récompenses les plus prestigieuses pour les chanteurs à Taiwan. La taiwanaise Jolin Tsai, diva de la musique en langue chinoise est ressortie grande gagnante avec 3 récompenses dont celle du meilleur album en langue chinoise pour sa nouvelle production « Play » qui était nominée à 9 reprises. La récompense du meilleur chanteur en langue chinoise est revenue au hongkongais Eason Chan, qui après déjà huit nominations pour ce prix, le remportait pour la deuxième fois. La récompense de la meilleure chanteuse est quant à elle revenue à la taiwanaise A-Mei pour son album « Faces of Paranoia ».

Le prix de la meilleure chanson a été remporté par le groupe Fire Ex pour son « Island’s sunrise », chanson en langue taiwanaise qui fut l’hymne du mouvement des tournesols. Une récompense qui n’a pas été au goût des autorités chinoises qui ont interrompu la retransmission au moment de cette remise de prix. Des coupures furent aussi mises en place lors de la retransmission à Singapour au moment où le chanteur Huang Wei-chieh a brandi un drapeau sur lequel figurait l’inscription « Fuck the government ».