Un bilan mitigé pour les dix ans du nouveau système des retraites

27

Le ministère du travail a organisé aujourd’hui un événement dédié aux dix années de la réforme du système de retraite. Selon les chiffres fournis par le ministère, en dix ans, le nombre de comptes de retraite a dépassé la barre des 10 130 000 et enregistre un taux de cotisation de 99,8%. A la fin 2014, l’épargne totale était de l’ordre de 1 310 200 000 000 de dollars taiwanais, soit environ 39 milliards d’euros avec un bénéfice moyen de 3,78%. La réforme du système des retraites concerne essentiellement la cotisation mensuelle obligatoire de la part des employeurs qui s’élève à 6% du salaire des travailleurs et l’établissement d’un compte retraite par salarié, ce qui permet à ce dernier de ne pas perdre sa cotisation retraite en changeant d’emploi. Cependant, l’avis du ministère du travail n’est pas partagé par les associations des employés qui ont manifesté aujourd’hui. Tout de suite, Mao Chen-fei, un représentant des employés : « Le nouveau système retraite diminue largement le montant de nos retraites. Selon l’ancien système, un employé pouvait obtenir 45 unités de calcul de retraite après trente années de travail. Mais, selon le nouveau système qui oblige les employés à cotiser 6% de leur salaire tous les mois, un employé doit travailler pendant 62,5 années pour obtenir un montant de retraite équivalent à celui de l’ancien système. Par conséquent, il est clair que ce nouveau système fonctionne sur la base d’une réduction sévère du montant des retraites touchées par les anciens employés. » Les manifestants réclament que la cotisation des employeurs soit de l’ordre de 12,5% au lieu des 6% actuels pour permettre aux employés de mener un niveau de vie acceptable après la retraite, c’est à dire en touchant un montant équivalant à 70% de leur ancien salaire.